1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

La tension monte sur le PANGO II à mesure que les préparatifs d'évacuation avancent...
Miraz décide de prendre la parole à nouveau et , jonché sur son droïd de levage préféré entame un discours rassurant et motivant pour la suite des opérations. Au milieu de son propos, une conversation radio est relayée sur les haut-parleurs de la base depuis la salle des communications : « May Day... May Day... Ici le carn... je suis attaqué par... TIE... Touché... Message pour … Miraz, attaque.... Transporteur d'escorte.... Empire.... attention ! » puis un sifflement aigu laisse entendre qu'un événement fâcheux est venu interrompre brutalement le message de ce pilote de transport visiblement abattu.
Miraz fonce vers son centre de commandement et revient avec les informations suivantes : L'Empire a dépêché un transporteur d'escorte pour attaquer le Pango II. Le message radio provenait d'un pilote habitué de la base qui a été intercepté au loin par la chasse impériale. Le transporteur d'escorte ne va pas tarder à être détecté par les senseurs de la base. Branle-bas le combat !
Miraz demande à Galadon de bien vouloir emporter un maximum de sédentaires sur le Bantha, pas vraiment taillé pour le combat spatial et de les éloigner de la zone de combat. Il demande également au dernier transporteur indépendant d'embarquer des gens pour les emmener loin de la base durant l'assaut.
Miraz expose ensuite son plan : il sait que les impériaux vont lancer un maximum de chasseurs pour affaiblir les défenses du Pango II puis envoyer une ou plusieurs navettes d'assaut gavées de stormtroopers qui auront pour tâche de prendre pied sur la base et de réduire les défenses intérieures.
Il jette au front les 4 Z-95 de la base (dont son propre appareil « boosté » qu'il confie à Matt Thorsen). Il lance également l'Eperon 1 et l'Eperon 2, ses transports légers. Dag et le courant céleste compléteront les forces spatiales chargées de repousser les TIE impériaux.
Dans la base, le reste des personnages organise la défense des lieux. Ils condamnent des portes, rassemblent les armes et des barricades sont dressées par tous les volontaires restés à bord. Il est même décidé, par l'intermédiaire d'un Suskafoo résolument bagarreur, de libérer Rultur et ses hommes si la situation devient critique pour obtenir un renfort de dernière chance.
Le lieutenant commandant le transporteur d'escorte impérial fait alors son entrée vocale en lançant un ultimatum de 5 minutes après avoir positionné son vaisseau à portée de senseurs de sa future victime. Une volée d'insultes de Miraz plus tard, les fiers défenseurs du Pango II lancent leurs montures vers leur assaillant. Les impériaux déploient leurs forces : 12 chasseurs TIE standard, 12 intercepteurs TIE, une navette d'assaut gamma escortée de 4 autres intercepteurs TIE légèrement en retrait.
Les 2 meutes se croisent au beau milieu de l'espace et le combat commence : les échanges de tirs fusent. Peu de dégâts sont à déplorer durant ce premier contact. Les TIE poursuivent leur chemin vers le Pango II, combattus par les 2 « Eperons » pendant que le reste des forces « miraziennes » s'en prend à la navette d'assaut et ses escorteurs. En effet, il est décidé de stopper au plus vite la navette avant qu'elle ne puisse déverser ses soldats à l'intérieur du Pango II.
Face à la solidité étonnante de la navette d'assaut lourdement protégée par des écrans puissants, Thorsen décide d'entamer une manœuvre offensive d'une rare audace afin de pouvoir tirer un missile à concussion, vecteur de dommages importants, dans les meilleures dispositions. Pour cela, il fait appel à la Force qui décuple ses capacités et lui permet de réussir son action. Le missile frappe la navette sans que le pilote n'ait pu orienter son écran à temps. Pendant ce temps, la bataille fait rage, des chasseurs impériaux se font neutraliser par les différents protagonistes (dont les tourelles de défense du Pango II) mais on compte quelques dégâts également dans l'autre camp.
Structurellement affaiblie par le missile, la navette fait l'objet par la suite de tirs nourris des Z-95 et du courant céleste de Dag. Enfin, alors que la combat spatial global atteint son paroxysme, elle subit des dommages si importants qu'elle se désagrège en plein vol, répandant dans son élan ses débris disloqués sur la coque du Pango II...
Des hourras éclatent dans les couloirs du Pango II, un assaut en intérieur est définitivement écarté.
Les TIE impériaux maintiennent pourtant la pression et parviennent même à abattre un Z-95 de Miraz mais ils finissent par rompre le combat après des pertes cumulatives trop élevées...
Sans un au revoir, sans un mot, les derniers appareils de l'Empire rejoignent le transporteur d'escorte qui quitte la zone, au moins temporairement.
Malgré la perte d'un Z-95 et de son pilote, malgré la destruction de 3 tourelles de défense sur 4, Miraz, ses hommes et les personnages ont tenu tête aux impériaux, coriaces mais finalement relativement inoffensifs malgré leur surnombre.
L'attaque a été repoussée mais l'arrivée du cargo de Miraz pour l'évacuation sera quand même un soulagement pour tout le monde.

Nos partenaires

Prochains événements

Aucun évènement dans le calendrier

Notez les dates des événements à venir d'Atalanta Fugiens (dates grisées).

 

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31