1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

+ + De : Technoprêtre Virinius (7ème rotation) + +

+ + Pour : tout personnel autorisé à accéder aux consultations de l'archive suivante + +

+ + + DÉBUT DU RAPPORT + + +

Le premier groupe de l'expédition est allé dans le manufactorum. Le second groupe, dans lequel je suis, est resté aux navettes pour veiller dessus, ainsi que sur les véhicules. Un Skitarius nous a été amené, et j'ai pu le rafistoler. Wolfram Zemicus, un excellent pilote et faisant partie du conseil restreint de Marcus Asokar Coriolan 43ème du nom, se trouvait avec moi dans l'un des côtres de combat, alors que le Libre-Marchand était alité dans l'autre. Il avait l'air mal en point et ne semblait pas apte à diriger pour l'instant.

Le Skitarius, identifié comme Corus Thêta BK-98 mais abrégé "Corus" pour plus de simplicité, nous a déclaré que sa Cohorte a livré des combats avec des Gardes Impériaux contre des Cultistes du Chaos. Il a également aperçu un officier et un chevalier qui se battaient, bien que le second eût l'air de passer inaperçu aux yeux de tous, sauf pour des yeux bioniques. Avait-il un écran d'illusion portatif ? Ses archives mémorielles ont révélé que lui et les autres Skitarii ont atteint Oriac, avec pour ordre de défendre un manufactorum d'importance stratégique. Ils ont essuyé une attaque massive de Cultistes, dirigés par des Space Marines du Chaos, et furent défaits en protégeant les lieux au maximum. Corus fut laissé pour mort, et ce manque de sérieux lui a épargné de rejoindre la droite de l'Omnimessie.

Il n'a pas réussi à donner plus de détails, car une augmention exponentielle d'énergie s'accumulait au sein du manufactorum, et risquait, par son déclenchement, de mener aux mêmes effets qu'une IEM, désactivant tous les systèmes de n'importe quelle machinerie technologique. Wolfram, Corus et moi parvinrent à préserver certains systèmes, mais les autres furent atteint et tombèrent en panne. La communication, les véhicules et mon rapport d'archive restèrent intacts. Par la suite, nous avons accompagnés Wolfram, qui a décidé de rentrer dans le manufactorum. Sauf que, la plupart des gens étant évanouis, seul deux membres des "Spectres Obsidiens" purent nous accompagner. Ils constituent de bons combattants personnels de la maison Coriolan. Cette troupe aurait aussi une "capacité" spéciale.

Notre intrusion dans l'usine géante n'est pas passée inaperçue, et des créatures horribles, sorte de chauve-souris faite de chair et capable de voler, nous ont agressés après avoir traînés entre les cadavres ; l'un d'eux fut relevé et transformé en Necromorph, dont certains d'entre eux ont déjà attaqués à bord du Némésis. C'est la première fois que j'en vois. Je comprends mieux l'atrocité apportée par ces monstres.

Nous les avons vaincus, mais ça ne nous arrêterait pas pour autant dans la recherche des explorateurs du premier groupe. Nous les avons finalement trouvés en empruntant un accès sur la gauche, s'enfonçant dans les profondeurs souterraines du manufactorum. Des cadavres jonchent les escaliers, le recouvrant de sang et de tripes. Des Astartes Renégats sont morts. Nos camarades sont inconscients, mais vivant. C'est l'essentiel. Plus troublant encore fut la présence, et réveillée, du chevalier vu en holo-vidéos grâce à Corus. Mais la surprise nous a désemparé, et notre intervention pour l'aider a été trop tardive...

Accroupi, en train de résister au choc de la vague électromagnétique, le chevalier ne put réagir à temps lorsqu'un Necromorph émergea du plafond pour l'attaquer. Mais sans attendre, le guerrier a retrouvé ses esprits et l'a démembré proprement de quelques habiles coups martiaux d'épée. Il est doué dans cet art.

J'ai été désigné pour le heler lorsqu'il en eu fini avec son ennemi. J'avoue ne pas être rassuré du tout. Il peut me découper à sa guise si l'envie lui en prend. Heureusement, après avoir exprimé nos intentions, à moi et mes accompagnateurs, il nous a laissé approcher et nous assoir, car il devait nous raconter certaines choses, et dévoiler quelques informations ou éclairer nos esprits au sujet de ces horreurs.

Son récit fut long et plutôt intriguant, mais des réponses étaient trouvées à nos questions, quand c'était possible d'en avoir. Son histoire était également effrayante, car il était mêlé, de plus ou moins loin, aux évènements qui ont vu surgir les Monolithes et les apparitions des "Lunes de Sang", ainsi que la naissance et la propagation d'un culte unitariste baptisé "Unithologie", dont les membres avaient pour objectif la fusion de l'univers en un tout unique, immuable et absolu. Il a révélé que son existence n'était dû qu'à une "fragmentation" de l'âme et de l'esprit de la personne d'origine, appelé Jarod, dont il était une "Résonance". Ces "Résonances" pouvaient se détecter entre elles, et ce Lord Jarod en avait repéré une derrière un cogitator, sûrement située dans un passage secret. Encore fallait-il le faire fonctionner...

De par les efforts combinés de Wolfram et moi, et avec la participation de Corus, nous avons pu recharger en énergie le terminal ciblé et l'avons forcé à révéler l'accès secret qu'il nous a bien dissimulé.

Une pièce emplie d'obscurité surnaturelle baigne la salle d'une ombre inquiétante, lugubre et insondable.

Qu'est-ce qui peut bien se trouver à l'intérieur qui soit ténébreux, outre cette "Résonance" ? Est-ce que c'est elle qui provoque la sinistre pénombre ? Ou y'a t-il autre chose de plus ténébreux et dangereux ?

+ + + FIN DU RAPPORT + + +

Nos partenaires

Prochains événements

Aucun évènement dans le calendrier

Notez les dates des événements à venir d'Atalanta Fugiens (dates grisées).

 

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31