×

Error

iCagenda ne peut pas être chargé pour les raisons suivantes:
  • Un dossier est manquant.
Il semble que l'extension n'est pas installée correctement. Merci d'installer à nouveau le composant iCagenda.
Sinon:
  • extraire l'archive d'installation et copier le dossier admin/utilities dans le dossier administrator/components/com_icagenda/.

Mindjammer

1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)
 mindjammer logo noir 

Les Chroniques générales

Pendant des millénaires, pendant ce que les Archéo-historiens appellent le Premier Age de l’espace, l’humanité a exploré la galaxie et l’a colonisé. Ensemençant les mondes habitables grâce à des vaisseaux générationnels ou de stase subluminiques. Les voyages prenaient des siècles, l’implantation autant… La Terre était loin, communiquant  par message séculaire. Les colonies ainsi isolées étaient loin de constituer un empire ou une quelconque entité politique ou culturelle. Tout au long de ces millénaires, les mondes évoluèrent, le patrimoine génétique des habitants et leur également, donnant un monde à part entière. L’Humanité ne formait ainsi qu’une entité dissonante et éparse.

Puis il y a deux cents ans environ, la découverte de l’Espace 2 permettant les voyages plus rapide que la lumière permit de retrouver ces mondes séparés depuis des millénaires et de les réunir enfin sous la même culture, celle de la Vieille Terre. Conflits et chaos s’ensuivirent, mais La Vieille Terre ayant le monopole de cette nouvelle technologie emporta les conflits. La Nouvelle Communalité était née, première civilisation interstellaire de l’Humanité. Dès lors, l’Ere de l’Expansion ou Second Age de l’Espace débuta, brisant un à un les isolements des Mondes.

La culture vieillissante et décadente de la Vieille Terre fut redynamisée, embrassant cet âge d’or d’exploration, d’invention et de découverte. 193 années se sont passées depuis le 1ere voyage d’astroplaneur…

Pendant ce laps de temps, la Communalité, gouvernement « éclairé », a imposé sa culture aux mondes « libérés ». Bombardements orbitaux rectificateurs, création de gouvernements autonomes obéïssants, déploiement de psychops, établissement de politique culturelle, quarantaines et embargos planétaires, … Tout était bon pour intégrer le Monde dans le giron de la Vieille Terre…

Il faut dire que la Communalité n’a pas le choix : l’Ere de l’Expansion a ouvert une brèche impossible à refermer avec l’astroplanage. Les cultures aliens belliqueuses, les concepts révolutionnaires ou même non-conformistes menacent la stabilité politique de la Communalité, la poussant à se protéger.

Une culture novatrice et forte peut en effet menacer le conformisme omniprésent au sein du Noyau. Ces nouvelles cultures sont souvent les descendantes de cultures historiques de la Vieille Terre. Ainsi les services de la Communalité encouragent les identités culturelles inoffensives tout en gommant les aspects les plus dangereux et en exploitant les points forts pour se défendre à certaines frontières.

La perception de la Communalité par les populations locales varie donc d’un Monde à l’autre : êtres divins, héros mythiques, fascistes interstellaires, sauveurs, envahisseurs, …

Les Génotypes

Il existe de nombreux êtres conscients vivant au sein de la Communalité ou dans les Mondes de la Bordure.

L'Humain du Noyau ou de souche est issu de matrice génitrice et est déjà amélioré dès la naissance. Les techniques génétiques font que la longévité de l'homme est poussé à l'infini. Seule la Loi impose le décès à 500 ans. Ce processus est propre au noyau. Dans les Mondes redécouverts, la processus naturelle de procréation est resté vivace. La Communalité combat cette pratique et préconise l'utilisation des matrices synthétiques.

La notion d'hominidés regroupe toutes les souches génétiques des Mondes redécouverts, issus des colons antiques ayant vécu isolé de la Vieille Terre. L'environnement planétaire a énormément d'influence sur le patrimoine génétique et les hominidés se sont souvent éloignés de la souche humaine originelle, à des degrés divers.

Les xénomorphes sont des êtres descendants des animaux intelligents créés lors du Premier Age de l'Espace. Ces animaux intelligents ont eux aussi évolués, laissant à leurs descendants des marqueurs plus ou moins importants de leur patrimoine génétique. De la Vieille Terre, des singes, des dauphins, des mollusques, des ursidés, des félins ou canidés génétiquement modifiés et rendus intelligents ont contribués souvent à la colonisation. Si on ajoute l'influence environnemental de la planète colonisé durant des millénaires, le résultat génétique est souvent très éloigné de l'animal d'origine de la Vieille Terre.

Les Intelligences artificielles sont très répandues depuis le Premier Age de l'Espace. Des formes basiques sont même désormais intégrées dans les objets du quotidiens. Héritant de souvenirs de héros morts, elles sont utilisés au sein de nombreuses structures, comme les bâtiments, les véhicules ou les vaisseaux (les astroplaneurs sont forcément pilotés par une IA, même si des pilotes secondaires humains peuvent l'assister). On les appellent des Factaires.

Les I.A. existent également sous la forme de synthétiques, terme utilisés pour des êtres conscients au corps mobile non-organique. Mais par extension, le terme reste utilisé si le corps est partiellement organique. Il est souvent humanoïde, quoique parfois légérement éloigné. C'est cette forme humanoïde qui distingue le synthétique du factaire.

Les Etranges ou Aliens sont les formes de vie conscientes observées ou rencontrées, mais ayant une origine différente de la Vieille Terre. Le contact et la communication reste difficile, réduit parfois à une simple observation visuelle. Elles sont rares et jamais intégrés aux sociétés de la Communalité (PNJ).

La Noosphère

La Noosphère est un moyen de communication, un vaste réseau de stockage de données et d'espaces virtuels. Elle englobe la Communalité, reliant les citoyens entre eux, transportant les Thanatogrammes (Copie de souvenirs), les télépensées et permettant certaines techniques de contrôle à distance (Technopsi). La Noosphère est constellée de satellites, de chambres de stockage et de réseaux privés.

Elle permet d'exploiter les données pour soutenir par exemple ses propres compétences, entreprendre des actions affectant le monde physique (capteurs, controles, ...) ou l'environnement virtuel en son sein (piratage).

Le Halo est l'extension de l'individu qui le connecte à la Noosphère (divers équipements) et permettant des échanges automatiques de données publiques. On parlera également d'exomémoire, de mémoplexe, de sensovision, de thanatogramme, de langue gestalt, etc.

Les Mindjammers sont les astroplaneurs intelligents qui parcourent l'espace 2 pour mettre à jour les Noosphères stellaires les unes par rapport aux autres, assurant la communication et l'homogénité des données à travers la Communalité toute entière.

L'Astrographie

L'Espace humain correspond à l'espace touché par le Premier Age de l'Espace. Un disque épais de 20000 AL autour de la Vieille Terre représente l'étendue maximale de la colonisation par les vaisseaux longs subluminiques, soit des milliards de corps stellaires.

L'Espace de la Communalité représente une sphère de 3000 AL de diamètre autour de la Vieille Terre (coordonnées 0.0.0). Il est composé de 27 secteurs (3x3x3) au centre duquel le secteur dit 'Du Noyau' se situe. Il est composé de 100 millions de corps stellaires et 100 000 mondes y ont été redécouverts ou colonisés. Une division officieuse de cet espace en Province, regroupant quelques portions de secteurs, est parfois utilisée.

Chaque Secteur est divisé en 5x5x5 sous-secteurs et comprend en moyenne 4 millions de corps stellaires et 1000 à 3000 mondes habités connus. Les 5 couches de 5x5 sont appelées Sections, et sont appelées Primaire, Secondaire, Tertiaire, Quaternaire, Quinquénaire.

Chaque Sous-secteurs (soit 125x27 = 3375) représente un volume de 200 AL de diamètre environ, et compte une moyenne de 32000 corps stellaires et une centaine de mondes habités. Le sous-secteur central du Secteur est noté ST3.3.3. Chaque sous-secteur est divisé en 8 Octants (2x2x2). Les Sous-secteurs déserts ou peu peuplés peuvent très bien ne pas être découpés en Octants.

Un Octant mesure approximativement 100x100x100AL et est constitué en moyenne de 4000 corps stellaires et jusqu'à 20 mondes connus.

Vivre au sein des mondes de la Nouvelle Communalité

Si les citoyens de la Communalité mènent des vies luxueuses de privilégiés de notre point de vue, ils vivent néanmoins sous le joug de limitations très strictes que la plupart d'entre nous considé­reraient comme intolérables. Qu'ils soient nés in vitro ou in utero, ils passent leurs cinquante premières années à s'éduquer, période durant laquelle ils nouent une dépendance très forte la Noosphère. Tous les besoins physiques étant pris en charge, des systèmes d'analyse experts identifient pour chaque individu des activités qu'il estimera stimulantes et dignes de son intérêt. Les personnalités marginales ou non conformistes sont orientées vers des carrières au sein des ins­trumentalités ou sur des mondes culturels définis, voire sur la Bordure ou au-delà de la Frontière. Seuls les cas désespérés sont dirigés vers des centres de reconditionnement.

Par conséquent, la plupart des citoyens de la Communalité mènent des existences heureuses, équilibrées et socialement gratifiantes tel que les mystérieuses hyperintelligences de la Communa­lité l'ont prévu dans le grand tout. Les populations résident dans des arcologies, des lotissements, des habitats orbitaux, des mondes-plateaux ou dans des regroupements épars a la surface des mondes colonisés. Certains Mondes du Noyau abritent des générations d'agriculteurs, des habitats d'ar­tistes et de créatifs, des dépôts technologiques et des métroplexes dans lesquelles des sociétés entières interagissent au sein d'une seule et même mégastructure.

C'est ainsi que la Communalité aime se décrire. Il s'agit d'un portrait fidèle par bien des aspects. Et pourtant, ce n'est pas là toute la vérité. Même les Mondes du Noyau recèlent des quartiers défavori­sés où les parias, les hors-la-loi et les xénomorphes vivent au sein de districts désaffectés. Des sociétés « des ombres » cachées derrière des façades officielles. Vivant en dehors des circuits de sécurité et d'approvisionnement de la Communalité, ces laissés-pour-compte sont le plus souvent ignorés par les instances dirigeantes.

Thanatogramme d'un liquidateur de la Communalité

"La lumière se ralentit et je rejoignis la dimension ordinaire. Je sortais de ma torpeur. Je me souvenais seulement que j'étais en mission. Je devais détruire les Derros et tous les Thétans qui infectaient cette planète nommée Simondon. C'était malheureux pour les organiques, mais ils étaient déjà perdus de toute manière. Je rallumais mes propulseurs et commençais déjà à sentir le fourmillement de la Noosphère, ces millions d'idées en circulation dans mes connexions. C'était rassurant de retrouver ainsi ce toucher de toutes les autres âmes au sein des ondes du Temple du Premier Moteur. Mais je ne devais pas oublier ma mission. Qui sait si les Thétans ne risquaient pas de corrompre aussi la Noosphère si d'autres Vaisseaux venaient transmettre leur infestation ! Je m'adressai au module avant du Disrupteur, Elronhub-Reconnaîtra-les-Siens. Ce n'était qu'un module-serf semi-intelligent, contrairement à moi. Il m'indiqua quelques détails ballistiques et commença à planifier l'extermination de la planète infectée."

Source du texte https://https://anniceris.blogspot.com/2011/02/jdr-mindjammer.html?m=1.blogspot.com/2011/02/jdr-mindjammer.html?m=1

Cadre général

Akelium est une entreprise de mercenaires travaillant pour les organisations marchandes des Confins de Darradine, situés dans le Secteur des Confins, sous-secteur ST2.4.2, Octant Gamma. Elle propose des services de sécurisation, de protection, de renseignements et explorations. Officieusement, elle lui arrivait également apporter de l’aide pour des missions de contrebande et de trafic en tout genre.

Les personnages viennent d’être embauchés par Akelium dans ce but et en forme donc une des nouvelles unités d’intervention.

L’échelle de la campagne sera donc les Confins de Darradine.

Enjeux de la campagne

La survie d’Akelium est menacée par un concurrent direct : la société Engomius. Elle est d’ailleurs aux abois, Engomius employant de nombreux synthétiques de base, ses coûts sont beaucoup plus bas pour les services classiques. Manquant de fonds d’investissement, Akelium est donc poussé à plus de missions officieuses, plus rémunératrices mais plus risquées.

#Akelium-Aux-Abois-Sombre-Dans-l’Illégalité

La Guerre Froide avec l’Empire Venu a envahi le secteur. Les espions également. La paranoïa s’est donc installée partout. Les services de la Communalité font du zèle et font ainsi peser une menace sur les activités illicites d’Akelium. Cette dernière a donc intérêt à ce que la Communalité porte son regard ailleurs.

#Les-Services-De-La-Communalité-Font-Du-Zèle

 
  MINDJAMMER ORBITAL FINAL RVB Basse re solution

Nos partenaires