1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

Rien n’est jamais définitif sur une station OCG. Alors que les amis dockers de Jeff tentent de profiter de la situation pour extorquer au capitaine de l’Emilio des crédits qu’il n’a pas, la directrice de la station convoque les pirates pour changer les termes du marché qu’elle leur avait proposé.

cosmos09

La nature de l’orage hyperspatial avait été déterminée par un astrophysicien de passage et une procédure avait pu être élaborée afin d’y mettre fin. Un amas stellaire s’était formé au cœur de l’orage et menaçait de maintenir celui-ci aussi longtemps que brillent les étoiles. Pour le déloger de la Route d’Or, il fallait plonger au cœur de l’orage et détruire les amas stellaires à coups d’armes énergétiques.

Je vois à ton regard niais que tu n’as jamais vu d’amas stellaires… As-tu déjà joué à attraper des crevettes d’eau douce en tendant un filet dans un des torrents que tu trouves dans la jungle tout près d’ici ? C’est un jeu qu’affectionnent les jeunes Havanais. Eh bien, un amas stellaire, c’est un filet énergétique tendu dans un tunnel hyperspatial, et qui joue à attraper les vaisseaux. Bien heureusement, les mailles sont souvent assez larges pour se faufiler sans trop de casse. Mais jouer au passe murailles au cœur d’un des plus gros orages hyperspatiaux jamais observés, c’est un autre scaphandre !

Cette mission périlleuse, voire désespérée, convenait mieux au naturel héroïque de nos trompe-la-mort, et la lettre de change de 20 000 crédits qui leur fut remise eut raison de leurs dernières hésitations. D’autant que les réparations de l’Emilio étaient devenues prioritaires, le tout au frais de l’OCG ! Et c’est avec un vaisseau retapé à neuf et chargé à bloc que nos gusses prennent le large, direction Exxalia. L’équipage est suffisant pour maintenir le vaisseau en alerte rouge et les deux esclaves en fuite s’ajoutent aux effectifs, donnant un coup de main aux mousses (ils n’avaient pas le choix, les pauvres).

Le début du trajet se passe sans problèmes mais rapidement, les reflets des courants hyperspatiaux prennent un miroitement étrange et inquiétant. Au bout de quelques quarts, les senseurs finissent par repérer l’orage : une charge de particules si dense qu’elle semblait former un véritable mur dans le tunnel hyperspatial. Au devant, de terribles éclairs bleu vif zèbrent le tunnel en direction du vaisseau. Pas question de reculer : il fallait foncer. La mort ou la gloire !

Les éclairs criblent la coque, ils explosent si fort sur la paroi du tunnel que plusieurs fois, celui-ci semble sur le point de céder. Des arcs électriques surgissent des consoles, parcourent les coursives et foudroient les membres d’équipage peu attentifs. Les courants hyperspatiaux sont si chargés d’énergie qu’ils bousculent le vaisseau, la gravité artificielle mugit et la coque grince comme si le vaisseau allait se déchirer. Mais le cœur de l’orage se rapproche, se rapproche…

Machines

Un dernier rideau d’éclairs s’écarte sur une gigantesque boule de lumière, un noyau d’éclairs pris dans une maille boursouflée d’un filet énergétique barrant tout le tunnel, pulsant d’une lueur hypnotique. Le canonnier était prêt et déchaîne les foudres de l’Emilio sur la maille qui retient prisonnier l’orage hyperspatial. Coup au but ! Un grand éclat de lumière aveugle le pilote un bref instant et des éclairs jaillissent dans toutes les directions. Le vaisseau vire au dernier moment et traverse le filet énergétique.

Le tunnel reprend peu à peu son aspect normal et le voyage s’achève sans trop de problèmes, à l’exception d’un banc d’hypersqualls qui pensait de faire les dents sur une proie facile. L’équipage les mit rapidement en fuite mais y laissa un peu plus de tôles. Et c’est un vaisseau ne tenant plus que par quelques boulons qui fait irruption à la limite de saut du système Exxalia. Mais l’équipage de l’Emilio avait le sourire : il s’était prouvé qu’il pouvait vaincre les périls de l’espace et de l’hyperespace. Il savait manœuvrer son vaisseau et ne perdait pas courage quand tout semble perdu. Il était composé de vrais pirates de l’espace !

logo pirates2

Nos partenaires

Prochains événements

Aucun évènement dans le calendrier

Notez les dates des événements à venir d'Atalanta Fugiens (dates grisées).

 

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31