1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 Rating 0.00 (0 Votes)

The Arkham Advertiser, 30 mai 1933

Des explorateurs intrépides préparent leur expédition

« Nous y retournons », nous explique Starkweather. « Le travail n’est pas terminé. Nous y retournons, nous allons finir ce qui a été commencé, et partager tout cela avec le monde entier. Ce sera une grande aventure humaine, et une page glorieuse de l’histoire scientifique. »

Le professeur Moore, assis calmement à ses côtés, paraît moins exalté, mais tout aussi déterminé.

« Beaucoup de choses ont changé durant ces trois dernières années », nous soutient-il. « Nous avons maintenant accès à des technologies qui n’existaient pas à l’époque. Nos aéroplanes, par exemple, sont bien meilleurs : 

des Boeing du dernier modèle, plus robustes et plus sûrs. Les foreuses du professeur Pabodie ont été améliorées. Ces équipements de meilleure qualité nous permettront d’anticiper les difficultés, de même que des connaissances du terrain dont aucun des membres de l’expédition Miskatonic ne disposait lors de la préparation de leur voyage. Nous pouvons aussi nous appuyer sur la transcription des transmissions de Lake. Oui, bien sûr que je suis optimiste. Très optimiste. Nous allons atteindre nos objectifs. »

Lorsque nous leur demandons quels sont ces objectifs, les deux hommes échangent un regard rapide, puis Starkweather répond en se penchant en avant avec détermination.

« Jouer à saute-mouton, messieurs ! » dit-il en souriant. « Nous traverserons tout le continent à saute-mouton. 

Une base sur la plate-forme glaciaire de Ross, puis une autre au pôle Sud. Une sur l’ancien Camp de Lake, si nous parvenons à le retrouver. 

Et nous avons l’ambition, messieurs, de traverser ces fantastiques montagnes décrites par Dyer et par Lake, d’y installer nos instruments et de planter notre drapeau sur le plateau d’altitude !

Imaginez ! C’est comme disposer d’une piste d’atterrissage naturelle au sommet de l’Everest ! »

« Nous aurons le meilleur équipement possible, et des hommes de grande compétence. 

Des géologues, des paléontologues, le professeur  Albemarle de l’université d’Oberlin qui vient étudier la météorologie. Des glaciologues, peut-être encore un ou deux biologistes…

L’équipe n’est pas encore au complet, bien sûr. Nous disposons encore de cinq mois avant le départ ! »

Moore ajoute : « Il est crucial de retrouver le camp du professeur Lake et de rapporter  ici tout ce que nous pourrons recueillir dans les grottes qu’il a découvertes. La perspective de fonder des champs radicalement nouveaux de l’étude de la vie, de renouveler profondément la taxonomie communément admise, est très enthousiasmante. Il serait tout à fait décevant que nous ne soyons pas capables de retrouver ces vestiges qui ont déjà été découverts une fois. » 

Les deux explorateurs projettent de débarquer avec trente hommes sur le continent austral, soit une  dizaine de plus que l’expédition Miskatonic.

Leur projet est financé par des fonds privés et ne dépend d’aucune université ou institution.

Nos partenaires

Prochains événements

Aucun évènement dans le calendrier

Notez les dates des événements à venir d'Atalanta Fugiens (dates grisées).

 

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31